vendredi 1 novembre 2013

Esprit XVIIIe...

Dans la dernière livraison de la lettre Internet "la Gazette d'Esprit XVIIIe", l'annonce de parution du "testament de la comtesse des Ténèbres" (à droite) ainsi que du dernier livre de l'excellente Béatrice Egémar (à gauche)...

mercredi 30 octobre 2013

Dans le boudoir de Marie-Antoinette


" Ce mardi soir j'ai eu le plaisir de lire le livre, non édité sur papier, de Monsieur GRANDJEAN et je me suis bien amusée !!!!
la plume est très agréable, dès les premières pages on plonge dans le sujet, comme devant un écran .... et on ne lâche pas l'action avant le mot FIN.
Monsieur GRANDJEAN nous présente des faits passionnants,  qui, dans la vie, pourraient être vrais !!!!! (ne pas oublier le dossier LOUIS XVII et ses mystères) société secrète, assassinats , enlèvements etc.....
Je conseille vivement la lecture permettant de passer une agréable soirée au coin du feu  - il faut être équipé du système lecture avec plaquette  - voir AMAZON
j'ai donné mon avis à Monsieur GRANDJEAN, qui est déjà un auteur connu, de faire éditer cet ouvrage pour le plus grand plaisir de ses lecteurs. "


Extrait du site "le Boudoir de Marie-Antoinette", où dialoguent des passionnés de la période (qui ne sont pas tous monarchistes !). A la place de "plaquette", il faut bien sûr lire "tablette". C'est gentil, non ? Quant à éditer le texte sur papier, je vais y réfléchir...

La reine Marie-Antoinette et ses enfants, par Mme Vigée-Lebrun. La princesse Marie Thérèse Charlotte, future "Madame Royale", éventuellement comtesse des Ténèbres", est l'aîné des enfants, à gauche.

 Détail :




A la recherche de l'ADN perdue...

Der Spiegel Online du 16 octobre 2013

Excavation du tombeau de la comtesse des Ténèbres...


Anthropologue et médecin légiste à l'œuvre.

Le tombeau.

lundi 28 octobre 2013

Editions Kailash

Les éditions Kailash (Paris-Pondichéry) ont ouvert il y a quelques semaines un nouveau site Internet où l'on peut acheter directement leurs livres. Mes premiers romans, qui étaient devenus introuvables, sont donc à nouveau accessibles...

http://www.editionskailash.com/Default.aspx

La société s'appelle à présent "Kama-Kailash", ce qui est tout un programme, Kama étant comme chacun le sait le dieu de l'amour du panthéon hindou...






mardi 22 octobre 2013

dimanche 6 octobre 2013

 "L'ICI ET L'AILLEURS"

La publication de "Meurtre au moulin de la Zhern" avait été, en juillet- août, l'occasion pour la revue "Strasbourg Magazine" de publier un gentil article sous la plume alerte d'Ericka Morjon. Cet article, repris par la presse régionale, avait propulsé le roman dans le top 100 d'Amazon pour plusieurs jours durant l'été !


BIEN LOIN DU TIBET....


J'ai commencé depuis le début de l'année 2013 la publication de romans régionaux au format e-book Kindle (Amazon).
Le premier, "Meurtre au moulin de la Zhern", est sorti en avril dernier :


Adresse Amazon:

https://www.amazon.fr/dp/B00C7Q7A44

Mon deuxième roman régional, "Le testament de la comtesse des ténèbres", dont l'action se déroule entre Strasbourg et Baden-Baden, sortira dans quelques semaines.

Il s'agit d'une "variation" sur le thème de la célèbre comtesse des ténèbres (ainsi que l'a joliment appelée un poète Allemand). Cette femme mystérieuse aurait été en réalité Madame Royale, le seul des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette sorti vivant de la prison du Temple. Une bâtarde de sang royal lui aurait été substituée à l'initiative de l'Empereur et de son oncle, le futur roi Louis XVIII, lors de sa libération par le Directoire, pour des raisons d'Etat abordées dans le roman. C'est ce subsitut qui reviendra en France à la Restauration (en duchesse d'Angoulême), une femme très différente de la jeune et jolie prisonnière du Temple: même la couleur de ses yeux avait changé ! ...

L'identité réelle de l'étrange comtesse des Ténèbres, protégée par le Tsar et plusieurs cours d'Europe, qui ressemblait de façon incroyable à Marie-Antoinette selon les rares témoins l'ayant vue sans la voilette qui lui masquait continuellement le visage, constitue l'une des plus fameuses énigmes du XIXe siècle. Elle passa toute sa vie en Allemagne, où elle mourut. Une énigme peut-être bientôt éclaircie : son corps a été exhumé fin septembre 2013, des analyses ADN sont en cours...

 La princesse Marie-Thérèse, "Madame Royale"

L'action du roman peut se résumer ainsi :


En expertisant l’extraordinaire collection de toiles de maîtres des Hessberg, famille aristocratique allemande, Elsa Delunsch, jeune historienne d’art strasbourgeoise, va se trouver confrontée à une série de questions et d’événements perturbants. N’est-elle pas devenue, à son insu, complice d’un trafic d’œuvres d’art ? Est-il possible que les Hessberg soient poursuivis par une mystérieuse vindicte depuis plus d’un siècle ?

Elsa va vite comprendre que les réponses sont à rechercher très loin dans l’Histoire européenne. Entre Strasbourg et Baden-Baden, la jeune femme va mener une enquête à la fois artistique, historique et policière. Grâce à son audace, elle mettra un terme à la malédiction des Hessberg, en résolvant du même coup l’une des plus fameuses énigmes du XIXe siècle ; ceci avec l’aide de Frederick, le dernier des Hessberg, qui ne la laissera pas indifférente…

Chiens lions !

  " Son retour fut salué par des aboiements furieux. Il gratta la tête de Norbou le blanc et de Dölma la fauve, ses deux Lhassa Apso,...